www.aux-delices-du-miel.fr

L'abeille est apparue , sur terre il y a 12  millions d'années avec pour fonction essentielle : la pollinisation .


Dans une ruche vivent 20.000 à 60.000 abeilles ouvrières et même plus pendant la bonne saison, plus ou moins 1000 faux-bourdons (mâles) ainsi qu’une reine.


1/3 de ce que nous mangeons n'existerait pas si les abeilles venaient à disparaître .

 1- L' ABEILLE OUVRIÈRE 

CONTENU : 

1- L'ABEILLE OUVRIERE

2- LE MALE

3- LA REINE

AIDE :

Cliquez sur les mots en  BLANCS pour connaitre leur signification.

X

 L'abeille ouvrière  (au milieu sur la photo ci-dessus) est un insecte femelle aux organes reproducteurs atrophiés et mesure de 12 à 14 mm de long. Il s'écoule 21 jours entre la ponte et la naissance d'un individu.En contrepartie, elle est dotée d'organes spécialisés qui lui permettent d'assumer, à diverses périodes de sa vie, des fonctions vitales pour la colonie. De sa naissance à sa mort, l’ouvrière aura à faire toutes les tâches essentielles au développement de la ruche et dans un ordre bien précis :


-NETTOYEUSE -NOURRICE BÂTISSEUSE -MAGASINIÈRE -GARDIENNE -PORTEUSE D'EAU -BUTINEUSE

 

                                                                                               FICHE TECHNIQUE 1 (Le calendrier perpétuel des ouvrières)

Sa durée de vie :
L'ouvrière vivra environ 40 jours , si elle naît au printemps, elle sera rapidement épuisée par les nombreuses taches qu'elle doit accomplir. Par contre, si elle naît à la fin  de l' été, elle passera plusieurs mois dans la ruche (automne et hiver) et se chargera d'élever les nouvelles abeilles au printemps .

Elles représentent 95% de la population dans une ruche .

POUR ALLER PLUS LOIN

 

 LA MORPHOLOGIE de l'ABEILLE :

 

 

Cycle de développement d'une abeille en 21 jours


 

Le corps de l'abeille se compose de 3 parties : la tête , le thorax et l'abdomen .


LA TÊTE  : elle porte les organes de sens qui permettent à l'abeille de se repérer dans son environnement et les antennes qui jouent également un rôle dans la communication .

                 - les yeux : aux nombres de 2 (les gros de chaque coté ) est composé de 4000 à 5000 yeux simples qui                            donnent à l'abeille un champ visuel très étendu.Ses yeux lui permettent de reconnaître l'orientation du                    soleil même lorsque celui-ci est caché car ils perçoivent la lumière polarisée .

                 - les ocelles ou yeux simples , aux nombres de 3 ( petits et au sommet du crâne) ,ils permettent à l'abeille                  de distinguer les sources lumineuses , donc de se diriger vers la sortie de la ruche , et en vol de bien                              différencier le sol et le ciel afin de rester à l'horizontale.

                  - les antennes : permettent de communiquer , de s'orienter dans l'obscurité de la ruche , de reconnaître                    des odeurs , de mesurer la température , l'humidité et de percevoir des vibrations .

                 - les pièces buccales : appelées mandibules , elles permettent de saisir comme une paire de pinces .

                 -la langue : elle permet d'aller puiser le nectar au fond des fleurs ;L'extrémité , appelé cuilleron est                              garnie de poils sensibles .

 

LE THORAX : La fonction principale du thorax est donc locomotrice   . En effet , c'est là que se trouve les principaux muscles du vol et de la marche ; Il est divisé en 3 segments , dont le 1er s'appelle propendium .

                 - les ailes : 4 ailes transparentes et tendues par des nervures rigides et creuses , elles battent de 200 à 300                  fois par secondes et assurent une vitesse de 20 à 25 km/h à une altitude comprise entre 1 et 10 mètres .                        L'existence d'un dispositif d'accrochage entre l'aile antérieure et postérieure s'appelle : les hamules .

                 Les hamules sont des petits crochets qui permettent de solidariser les 2 ailes en vol ; de ce fait l'aile                            antérieure entraîne l'aile postérieure .

                 - les pattes : aux nombres de 6 (3 paires) , elles ont chacune une spécificité diverse :

                                          -les pattes antérieures : elles comportent un peigne à antennes entre le tibia et le tarse  ou se                                           trouve une entaille et un ergot où l'abeille peut introduire son antenne afin d'y être nettoyé . 

                                          -les pattes médianes :   l'extrémité comprend les griffes et les coussinets qui servent à                                                           s'accrocher à tous les supports , les griffes servent également à la manipulation de la cire.Les                                           pattes sont également utilisées pour le nettoyage du thorax des poussières et du pollen .

                                          -les pattes postérieures : elles servent à récolter le pollen , elles sont munies d'une brosse  ,                                               d'un peigne et de la corbeille pour le stockage du pollen .


L'ABDOMEN : Il est généralement velu et comporte 7 segments visibles et comporte les organes internes               ainsi que le dard.Deux segments supplémentaires peuvent être trouvés ( avec l'aiguillon ou les organes                     reproducteurs) mais ils sont très petits.

                -le dard : il est muni de petites dents qui le font ressembler à un harpon . Quand l'abeille pique , elle                            injecte du venin à sa victime;celui-ci sécrété par deux glandes situées au bout de l'abdomen et est                                conservé dans un réservoir avant de passer par un canal au milieu du dard .Le mâle ne pique pas .                                               

En hiver , la ruche tourne au ralentit , les abeilles  ne  dorment pas  ,

au contraire,elles forment une enveloppe externe autour de la grappe,et pratiquent des mouvements musculaires produisant ainsi une chaleur suffisante pour palier aux t° extérieures hivernales.

  2- LE MÂLE    

X

Le mâle  , aussi appelé faux-bourdon (à droite sur la photo ci-dessus), est un individu dont la particularité est d'être issu d'un œuf non fécondé. Cette particularité porte le nom de parthénogenèse. De par ce phénomène, on constate que le mâle n'a pas de père puisqu'il est issu d'un ovule non fécondé, mais a un grand-père car sa mère provenait, elle, d'un œuf fécondé.

Il s'écoule 24 jours entre la ponte et la naissance d'un individu.
Les faux-bourdons sont spécialisés à l'extrême dans un seul but : assurer la fécondation des reines lors du vol nuptial.
Les mâles ne possèdent ni corbeilles à pollen, ni glandes cirières, ni de glandes à venin.
Les mâles possèdent des organes sexuels plus volumineux en proportion des dimensions de leur corps par rapport à ceux des autres animaux. Nés au printemps, les mâles vivent jusqu'à 60 jours ; nés en été, leur vie dépasse rarement 15 à 40 jours.Leur nombre peut varier de 50 à 2000 selon les colonies .


Envoi par la poste ?
Merci de votre réponse 
Sts

Le faux -bourdon possède le patrimoine génétique de sa mère à 100%.



L'accouplement :
Lorsqu'ils sont sexuellement mûrs, les mâles se dirigent vers des endroits bien précis, parfois très éloignés des ruchers. Ces endroits sont surnommés aires de congrégation. Les mâles volent haut et le son produit par leur vol s'entend parfois de loin sans qu'ils soient visibles à l’œil nu. Les reines vierges se dirigent vers ces aires de congrégation. Senties avant d'être vues, elles sont rapidement rejointes par des groupes de mâles. Parmi ceux-ci, plusieurs pourront successivement s'accoupler avec elle.

Au cours de l'accouplement, le pénis du mâle (endocephallus) en position sur la reine se retourne sur lui-même et éjecte en moyenne entre 2 et 2,5 mm3 de sperme.
Après l'accouplement, le mâle meurt.


Il est incapable de se nourrir seul , car il ne butine pas , il doit donc puiser dans les réserves de miel . 

   3-  LA REINE   

X

La reine est la mère de tous les habitants de la ruche  (à gauche sur la la photo ci-dessus). D'elle seule dépendent les qualités et les défauts de la colonie. Elle assure le renouvellement permanent de la population de la colonie par sa ponte importante.Il s'écoule 16 jours entre la ponte et la naissance d'un individu. Elle se distingue par sa taille plus grande (18 à 20 mm) que celle des autres castes de la colonie. Son abdomen est long et effilé, ses ailes sont courtes et ne recouvrent qu'une partie du corps. La reine, seule femelle complète de la colonie, est capable de pondre deux catégories d’œufs : 
- Oeufs fécondés donnant naissance à des ouvrières ou éventuellement à des reines selon la qualité et la quantité de nourriture reçue par la larve. 
- Oeufs non fécondés donnant naissance à des mâles aussi appelés faux-bourdons. Au printemps, en période d'élevage intensif, une reine très féconde peut pondre jusqu'à 2000 œufs par période de 24 heures. La reine est abondamment nourrie à la gelée royale .

Elle parcourt les rayons de la ruche en scrutant les alvéoles de ses antennes et reconnaît, dans l'obscurité et grâce à leur odeur spécifique, les cellules vides et propres préparées par les ouvrières nettoyeuses. Elle dépose un œuf dans chacune des cellules et distingue le diamètre des alvéoles dans lesquels elle introduit son abdomen.
Lorsque le diamètre des alvéoles excède la dimension habituelle des cellules d'ouvrières, la reine qui ne sera pas stimulée, pond un œuf qui ne sera pas fécondé par la libération de spermatozoïdes).


                    CONSEIL de L'API : La durée de vie de la reine peut atteindre 4 ou 5 ans, mais une reine décline                                     souvent après la deuxième année de ponte. L'apiculteur consciencieux les remplace généralement tous                     les deux ans , voir même tous les ans .


 

La reine possède également un dard et d'une poche à venin, par contre il lui est impossible de piquer l'homme, elle ne s'en sert  que pour supprimer ses rivales. Elle possède environ 700µg de venin dans sa poche. 

L'abeille possède en tout 5 yeux ( 2 gros sur les cotés et 3 petits appelés ocelles , "ou des yeux simples"sur le sommet du crane .Les 2 yeux sont à facettes: c'est-à-dire composés de nombreuses petites lentilles ou ommatidies. L'ouvrière possède 4500 facettes par œil; la reine, pour qui la vision est de peu d'utilité n'en a que 3500. Quant au mâle, il est primordial qu'il soit capable de repérer une reine à grande distance, s'il veut être le premier à la féconder: ses yeux ont 7500 facettes chacun.