www.aux-delices-du-miel.fr

CONTENU : 

1- LE MIEL

2- LE POLLEN

3- LA GELÉE ROYALE

4- LA PROPOLIS

5- LA CIRE

6- LE VENIN

AIDE :

Cliquez sur les mots en  BLANCS pour connaitre leur signification.

kk

 1- LE MIEL    

Le miel est une substance sucrée produite par les abeilles à partir de nectar ou de miellat. Elles l'entreposent dans la ruche et s'en nourrissent tout au long de l'année, en particulier lors de périodes climatiques défavorables.

 

ETUDE APPROFONDIE :

Les abeilles butineuses sont chargées de l'approvisionnement de la ruche. Une fois posée sur une plante à fleurs

(angiospermes), l'abeille en écarte les pétales, plonge sa tête à l'intérieur, allonge sa langue et aspire le nectar qu'elle stocke provisoirement dans son jabot. Du fait de leur anatomie et en particulier de la longueur de leur langue, les abeilles ne peuvent récolter le nectar que sur certaines fleurs, qui sont dites mellifères.

Les abeilles peuvent aussi récolter du miellat, excrétion produite par des insectes suceurs comme le puceron, la cochenille ou le metcalfa à partir de la sève des arbres. Il sera utilisé de la même façon que le nectar de fleur (c'est ce produit de base qui est notamment utilisé pour élaborer le miel de sapin).

L'élaboration du miel commence dans le jabot de l'ouvrière, pendant son vol de retour vers la ruche. L'invertase, une enzyme de la famille des diastases, est ajoutée, dans le jabot, au nectar. Il se produit alors une réaction chimique, l'hydrolyse du saccharose qui donne du glucose et du fructose.

Arrivée dans sa ruche, l'abeille butineuse régurgite le nectar à une receveuse (trophallaxie), qui, à son tour, régurgitera et ré-ingurgitera ce nectar riche en eau, en mêlant à de la salive et à des sucs digestifs, ayant pour effet de compléter le processus de digestion des sucres. Une fois stocké dans les alvéoles, le miel est déshydraté par une ventilation longue et énergique de la part précisément des ouvrières ventileuses. Parvenu à maturité, le miel a une durée de conservation extrêmement longue.


La chaleur de la ruche ainsi que les ouvrières ventileuses, qui peuvent entretenir un courant d'air pendant 20 minutes dans la ruche, provoquent l'évaporation de l'eau. Le miel arrive à maturité lorsque sa teneur en eau devient inférieur à 18% ; il est alors emmagasiné  dans d'autres alvéoles qui seront operculées une fois remplies. Le miel est ainsi stocké par les abeilles pour servir de réserve de nourriture ; en particulier pendant l'hiver.

 

D'après les scientifiques, pour produire  1 kg de miel , les  abeilles  doivent au total effectuer 40.000 kms , faire 10.000 voyages  et visiter 500.000 fleurs.

                                                                                            POUR ALLER PLUS LOIN   

LA COMPOSITION du MIEL

 

Le miel est l'unique produit sucrant naturel. Sa composition chimique est relativement bien connue malgré sa complexité. Il est constitué principalement de glucides en grande quantité (78 à 80 %) représentés 

essentiellement par du fructose (38%), glucose (31%) mais aussi par du maltose, du saccharose  (en petite quantité).

L'eau est aussi un composant important de la composition chimique du miel (17%).

Par ailleurs, il y a de nombreux autres substances en plus faible quantité tel que : des protides (1%)  contenant un grand nombre d'acides animés tels que : l'acide aspartique, glutamique, l'alanine, l'arginine, l’asparagine ,des sels minéraux (0,3%) composés de plus d'une trentaine d'éléments comme l'aluminium, l'argent, le chlore, le calcium, le berrylium et le potassium, des acides organiques et gras  et des vitamines tel que B1, B2, B3, PP, B5, B6, C, A, B8, H ...

 

Combien de temps un miel se conserve-t-il ? Tout dépend de la température de stockage et autres:

                                                                                                    document PDF


Tous les MIELS, se cristallisent tôt ou tard, ils ne sont pas pour autant mauvais ou détériorés...il suffit de les liquéfier, 3 façons simples à réaliser :

 

fr.wikihow.com/liqu%C3%A9fier-du-miel

kk

 2- LE POLLEN    

Le pollen, poussière fécondante de la fleur, est la base de l'alimentation des larves d'abeilles. Les abeilles désignées pour la récolte du pollen vont sur les anthères des fleurs en les secouant, elles se couvrent tout le corps d'une poussière colorée (du blanc au noir selon l'espèce végétale) qui est le pollen. Ensuite, les brosses dont sont munies les pattes passent et repassent sur la tête, le thorax et l'abdomen, détachant les poussières polliniques qui s'y sont accrochées et les réunissent ensemble. Les abeilles les font passer successivement de la première paire de pattes à la seconde, les empilent en les humectant de salive constituée de nectar, sur les corbeilles de la 3e paire de pattes et les y fixent à l'aide de petits coups. Ensuite, elles retournent à la ruche, déposent la récolte dans les cellules et la tassent à coups de tête .

 

La COMPOSITION du POLLEN

 

Les pollens frais récoltés par l'abeille mesurent globalement entre 20 ym et 50 ym de diamètre. Le pollen frais est composé de 5 à 36% d'eau et de 64 à 95% de matières sèches.


Parmi celles-ci : 

-2,5 à 4% de sels minéraux

-4 à 20% de lipides

-8 à 30% d'albumine

-8,5 à 40% de sucres invertis

-5 à 7% d'amidon

-des vitamines de tous le groupes

-des facteurs de croissance

-des facteurs agissant sur le développement des glandes de l'abeille (ovaires, glandes pharyngiennes, corps gras

-de l'acide folique, une substance attractive pour les abeilles

-une substance antibiotique

-ainsi que des propriétés radioactives.


LES VERTUS du POLLEN

L'utilisation du pollen :

Les abeilles ont besoin du pollen pour leur reproduction ,notamment pour la confection de la gelée royale  pour nourrir les larves .

Pour pouvoir fabriquer de la gelée royale, les nourrices doivent consommer du miel et surtout du pollen (4mg/jour). Ensuite, grâce à leurs glandes (hypo-pharyngienne , mandibules et salivaires céphaliques) elles produisent les différents composants de la gelée royale.

Les jeunes mâles consomment beaucoup de pollen pour atteindre la maturité sexuelle et une fertilité satisfaisante.

Comment récolter le pollen ?

 

L'entrée de la ruche est obstruée par une grille comportant des trous de 5 mm de de diamètre permettant juste le passage d'une abeille. Imaginez-vous avec un ballon de basket (la pelote de pollen) dans chaque main placée le long du corps. Essayez de passer dans un cercle ajusté à la largeur de vos épaules , vous arriverez à passer mais vous perdriez vos ballons ! C'est exactement ce qui arrive aux deux pelotes de notre abeille qui veut rentrer dans sa ruche.Il suffit de placer un tiroir au-dessous pour récupérer le pollen qui tombe.

Il est nécessaire de prévoir un passage pour les mâles en pratiquant 2 trous plus importants sur les cotés.

Lorsqu'on récupère le pollen , il contient encore trop d'humidité et si on le laissait tel quel , il ne pourrait pas se conserver. Il est donc indispensable de le déshydrater ou de le congeler.

Comment consommer le pollen ?

Prenez à l'heure du petit déjeuner, 1 à 2 cuillères à café de pollen, nature, dans un jus d'orange, mélangé dans un yaourt nature/ fromage blanc ou dans les céréales.

Les vertus du pollen

 

En règle générale, il renforce le système immunitaire .On  lui trouve plusieurs facultés , à savoir :

 

- Il aide à lutter contre le rhume des foins

- Il réduit la fatigue oculaire

- Il est intéressant en période de convalescence ou de surmenage (physique ou intellectuel)

- Il régule la croissance et limite le vieillissement

- Il régule la nervosité, réduit le stress et lutte contre les états dépressifs en stimulant l'humeur

- Il lutte contre les problèmes de constipation et les colites

- Il favorise l'appétit chez les anorexiques et, si besoin, la reprise de poids chez les personnes maigries

- Il influence favorablement l'hypertension artérielle

- Il aide à lutter contre les troubles de la ménopause chez la femme (il diminue les bouffées de chaleur) et ceux   de la prostate chez l'homme (le pollen de fleur de seigle lutte contre les fuites urinaires diurnes  dues à une inflammation de la prostate)

- Il joue un rôle positif dans le cadre de certaines asthénies sexuelles

- Il améliorait la mémoire

Je vous propose un fichier récapitulatif (encore plus détaillé) à télécharger ici

Les différentes couleurs du pollen

Couleur du pollen

Mois de la récolte

Plantes visitées

blanc                         

Février / mars

Véronique de Perse

Ocre - jaune

Février / mars

noisetier

Jaune - brun

Février / mars

aulne

Brun - rouge

Février / mars

Perce-neige

Vert bouteille

mars

buis

Gris clair

Mars /avril / mai

narcisse

Vert oranger

Mars /avril

cerisier

Gris clair

Mars / avril

saule

Orangé

Mars / avril

crocus

orange

Mars à septembre

pissenlit

Beige rosée

Mars / avril

romarin

Rouge-sang brun

Mars / avril

peuplier

Vert clair

Avril / mai

groseilliers

Gris clair

Avril / mai

tulipe

Jaune vert

Avril / mai

érable

orange

Avril / mai

poirier

verdâtre

Avril / mai

Acacia (robinier)

orange

Avril / mai

pommier

Jaune vert

mai

chêne

orange

mai

genêt

Jaune brun

mai

fraisier

Rouge brun

mai

bouleau

Vert pale

Mai / juin

framboisier

Rouge foncé

Mai / juin

marronnier

Gris jaune

Juin à septembre

lavande

blanc

Juin / juillet / août

sapin

Gris jaune

Juin / juillet

bleuet

noir

Juin / juillet

coquelicot

Jaune vert

Juin / juillet

tilleul

Gris jaune

Juin / juillet

châtaignier

Brun vert

Juin à octobre

trèfle

Bleu rouge

Juin / août

pavot

jaune

Juillet / août

vigne

Vert pale

Juin / juillet / août

ronce

Jaune or

Août / septembre

Verge d’or

Orange brun

Septembre / octobre

lierre

selon LES SCIENTIFIQUES 


Le pollen est, comme le miel, une substance naturelle aux propriétés reconnues. Soyez rassuré, les allergies rencontrées de temps en temps sont causées par la respiration de pollens qui « flottent » dans l’air, et non par le fait d’en manger !  Nous vous rappelons que les pollens récoltés par les abeilles (pollens entomophiles transportés par les insectes) n'ont rien à voir avec les pollens transportés par le vent (pollens anémophiles) qui sont à l'origine des manifestations allergiques respiratoires. Ce pollen de fleurs peut donc être pris sans aucun inconvénient par les personnes souffrant de coryza spasmodiques ou d'asthme

N'oubliez pas que le pollen agit "en profondeur" très progressivement, et qu'il faut souvent de 2 à 3 semaines pour commencer à en ressentir les effets. Mais de la même façon, les effets d'une cure se prolongent plusieurs semaines après son arrêt. 

      de l'API

 

 

                          CONSEIL de l'API




Une personne peut devenir allergique à une substance , à n'importe quel moment et à tout âge  , même si elle ne l'était pas auparavant !!   

Pour le pollen c'est pareil.

Plus de 20 000 espèces d'abeilles dans le monde pollinisent 80% des plantes à fleurs .

kk

 3- LA GELÉE ROYALE     

La gelée royale est une substance blanchâtre et gélatineuse sécrétée par les glandes hypopharingiennes des jeunes abeilles nourricières. Elle est destinée à l'alimentation des larves au premier stade de leur développement et constitue le régime alimentaire exclusif des reines durant toute leur existence. Egalement nommée le " lait des abeilles ", elle contient de 50 à 65% d'eau et de nombreuses autres substances, dont :


-15% de sucres, essentiellement du fructose et du glucose

-13 à 18% de protéines

-1 à 2% de minéraux

-des vitamines, surtout celles du groupe B , notamment la B1 et B5

-des oligo-éléments (minéraux sous forme de traces)

 

 

 

 

 

 



On attribue en partie à la gelée royale le fait que la reine, qui s'en nourrit exclusivement, soit beaucoup plus grosse que les autres abeilles et qu'elle vive 4 à 5 ans, tandis que la vie active des ouvrières en pleine saison ne dépasse guère les 40 jours !

Normalement, la quantité de gelée royale produite dans une ruche suffit à peine à assurer la croissance des larves et l'alimentation de la reine. Pour obtenir de grandes quantités, les apiculteurs enlèvent la reine de la ruche et incitent ainsi les ouvrières à élever plusieurs larves destinées à produire des reines et donc à produire plus de gelée royale.

A ce stade, on dit que la ruche est orpheline.

 

La gelée royale a des actions stimulantes sur l'organisme. Ponctuellement, elle peut être utilisée pour augmenter les capacités psychiques ou physiques, par exemple lors d'examens ou de compétitions sportives.On l'utilise également en cure. Dans ce cas, le but recherché est la lutte contre l'anémie, la dépression, l'anorexie, ...

La gelée royale a également un effet aphrodisiaque. On lui accorde souvent des vertus qui n'ont pas été démontrées : lutte contre la stérilité féminine, diminution du processus de vieillissement , etc...

Le poids moyen de gelée royale par cellule est de 235 mg au 3e jour, donc il faut 4,25 cellules pour obtenir 1 gramme de gelée royale !

kk

 4- LA PROPOLIS     

La propolis sert à la défense de l'abeille

 

Les abeilles fabriquent de la propolis à partir d'une  substance résineuse qui se trouve sur les bourgeons de certains arbres , comme le saule , le bouleau , le marronnier ou le peuplier qui est ensuite mélangée avec des enzymes , de la cire et du pollen .Ainsi enrichie , malaxée , triturée , cette texture prend alors la dénomination de Propolis . Elle crée dans la ruche un environnement défavorable au développement des micro-organismes  ( bactéries , germes , levures...) et protège l'abeille des agressions externes et des prédateurs.

Elle contient des flavonoïdes , des acides  phénoliques , des acides aromatiques et de très nombreux oligo-éléments qui ont font une matière très riche et unique dans la nature.


La propolis est certainement la seule substance naturelle possédant des propriétés aussi puissantes et variées pour le bien-être , confirmées par de nombreuses études scientifiques :

-actions bactéricides , fongicides , cicatrisantes , anti-inflammatoires , anesthésiantes , etc...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


kk

 5- LA CIRE     

La cire est une sécrétion des glandes cirières de la jeune abeille.

C'est entre le 10e et le 18e jour de son existence que l'abeille sécrète par les glandes cirières  de fines écailles transparentes qui se colorent en contact des pigments du pollen et de la propolis présents dans l'atmosphère de la ruche.

Ces plaquettes  de cire de 0,8mg sont enlevées de la partie ventrale à l'aide des pattes postérieures et amenées aux mandibules, où elles sont formées en petites miettes de cire et mélangées à des sécrétions des glandes salivaires.


La cire  est l'armature intérieure du logement de l'abeille , sous forme de rayons verticaux formés sur les 2 faces de cellules hexagonales qui servent tour à tour de garde manger et de pouponnière.

La cire est présente dans de nombreuses préparations cosmétiques ou dermatologiques. L'industrie et l'artisanat en font usage dans les domaines de moulage , de la peinture , de la ciergerie , de l'ameublement , etc...

 

Le point de fusion de la cire se trouve entre 62 et 65°C

 

Pour produire 1kg de cire, il faut environ 1,20 millions de plaquettes produites par 150000 abeilles .

 

 

 

 

 

 

 


  

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Il faut 10 kgs de miel pour élaborer 1kg de cire. C'est une dépense énergétique très importante pour la colonie et les cirières .

kk

 6- LE VENIN     

Les réactions provoquées par une piqûre d'abeille , sont plus ou moins immédiates et graves selon les individus.

Mais le venin n'a pas que de mauvais cotés!

La médecine en tire partie depuis l'antiquité. Ce fut au Moyen-Age un des composants des filtres de sorcellerie .


Puis à partir du 19e siècle  , constatant que les apiculteurs ne se plaignaient jamais de douleurs rhumatismales , le venin d'abeilles fut essayé pour diverses affections  et prescrit au début du 20e siècle pour soigner les rhumatismes ou l'arthrite notamment dans les pays de l'Est.


C'est ainsi qu'une nouvelle science médicale prit naissance que l'on dénomma l'apithérapie. Aux USA l'apivenin thérapie est pratiquée par de nombreux spécialistes. De même des expériences sont effectuées en Italie , à l’hôpital civil de Crémona pour soigner les cas d'arthrose , de goutte , d'arthrite et les tendinites , ainsi qu'en Hollande.

L'abeille ne peut piquer qu'une seule fois , car une fois le dard planté dans un épiderme, l'abeille ne peut plus le retirer, le dard est alors arraché avec la poche à venin. L'abeille n'a plus que quelques heures à vivre au maximum.