www.aux-delices-du-miel.fr

  Aux-Délices-du-Miel

 

 

BIENVENUE sur le site aux-délices-du-miel

 

 

Apiculteurs depuis 3 générations, mon petit cheptel d'une vingtaine de ruches, sillonne le Centre-Alsace au gré des floraisons pour que nos abeilles puissent se donner à leurs activités préférées : la récolte du nectar et la pollinisation des végétaux.

Je vous propose plusieurs pages pédagogiques sur la découverte fascinante de l'abeille, le miel et l'apiculture en général.

Laissez-vous guider au fil des pages pour connaitre d'avantage ma passion et le métier d'apiculteur...

Lancement du site de vente dans :

Mon rucher principal se trouve exactement à HILSENHEIM entre Benfeld et Selestat, en ALSACE.

Apiculteur depuis une vingtaine d'années, j'ai repris le flambeau familial avec un type de ruche bien spécifique en Alsace : la ruche Claerr , une variante de la ruche Alsacienne couchée; le cheptel s'est étoffé depuis peu de ruches de type Dadant (connues mondialement).

Au cours de l'année, et après les miellées de printemps et des acacias, mes ruches sont déplacées au début de l'été en montagne, aux pieds des Vosges, pour les miellées de châtaigniers et de sapin. Mais n'oublions pas les miellées de colza et des tilleuls.....

L'Alsace procure de très bons miels, et très différents selon les saisons, à conditions de pratiquer la transhumance !


APICULTEUR - RÉCOLTANT

LACHMANN Maurice

67600 HILSENHEIM

Soutenez les apiculteurs Français en achetant du miel provenant uniquement de France. LACHMANN Maurice

                                                    ACCÈS RAPIDE aux mises à jours, en cliquant sur les liens:


                                                                    -la réalisation d'une chaudière à cire (novembre 2016)

                                                   -travaux apicoles pour le mois de février 2017 

                                                                    -une multitude ouvrage en pdf

NOUVEAUTES

 AMBROISE ,le Saint Patron des Apiculteurs


Ambroise est né à Trèves au quatrième siècle, dans l’Allemagne d’aujourd’hui, d’un père haut fonctionnaire romain. Alors qu’il était encore dans son berceau, il se raconte  qu’un essaim d’abeilles était venu se poser sur sa tête. La nourrice du petit, s’en rendant compte, appela immédiatement son père. Ce dernier accourut aussitôt, pour voir l’essaim s’envoler  sans même qu’Ambroise n’ait été piqué ! 

Le père s’écria alors : « Si Dieu prête ainsi vie à ce petit, quelle sera un jour sa destinée ! ». L’avenir lui donna raison, puisque Ambroise devint plus tard évêque de Millau. Ses parents lui ayant alors raconté ce qui lui était arrivé alors qu’il n’était encore que bébé,  Saint Ambroise décida alors de prendre l’abeille comme emblème et on le voit d’ailleurs représenté aux côtés d’une ruche dans certaines peintures du Moyen-âge. Il paraît aussi que dans ses sermons, il citait fréquemment les abeilles, et déclarait par exemple qu’ un monastère devait être tenu comme une ruche, « où règne l’ordre, l’obéissance, le silence et la propreté ». Quant aux religieuses, elles devaient selon lui, se comporter comme « l’abeille laborieuse et chaste, ne se nourrissant que de rosées du ciel et du suc des fleurs ».

Pour me contacter :

.